Passer aux informations produits
1 de 5

GRAND-MÈRE POURQUOI SUNDARI EST VENUE EN GUADELOUPE ? 📕 l'arrivée des premiers Indiens en Guadeloupe | par Dany Bébel-Gisler

GRAND-MÈRE POURQUOI SUNDARI EST VENUE EN GUADELOUPE ? 📕 l'arrivée des premiers Indiens en Guadeloupe | par Dany Bébel-Gisler

Prix habituel €12,00
Prix habituel Prix promotionnel €12,00
tarif réduit uniquement avant dimanche minuit Épuisé
Taxes incluses. Validez votre panier pour calculer les frais d'expéditions (hors ticket événement).

L'arrivée des Indiens en Guadeloupe racontée aux enfants :

Toujours dans l'esprit de son premier livre pour enfant "Grand-mère, ça commence où la Route de l'esclave", Dany Bébel-Gisler traite de la venue de la communauté indienne sur les terres guadeloupéenne.

Soucieuse d'adapter la complexité de l'histoire à l'esprit des plus petit, ses textes sont illustrés par les dessins de Michèle Chomereau-Lamotte. 

Résumé du livre ( quatrième de couverture) :

24 décembre 1854 : L’Aurélie débarque en Guadeloupe avec 344 passagers. Des hommes, des femmes, même des enfants.
Qui sont-ils ?
Que sait-on de leur pays ?
Pourquoi ont-ils entrepris un aussi long voyage ?
Que viennent-ils faire en Guadeloupe ?
Travailleurs « engagés », comment vont-ils vivre sur cette terre inconnue ? Comment y seront-ils accueillis ?
Après l'abolition de l'esclavage en 1848, les Noirs refusent le travail sur les habitations. Les colons cherchent une main-d'œuvre à bas prix.
Ce sera les Indiens, les « Coolies ».

Biographie de l'auteur :


Avec Grand-mère, ça commence où la Route de l'Esclave ? Dany Bébel-Gisler s’adressait pour la première fois aux enfants. À travers l’histoire de Sundari, une jeune indienne de dix ans, elle nous fait voyager aujourd’hui de Calcutta à Pointe-à-Pitre. Les Africains déportés par la traite négrière ne sont pas les seuls à avoir fertilisé le sol de Guadeloupe de leur sueur et de leur sang. "Des Indiens ont, eux aussi, été contraints de quitter leur pays pour venir travailler sur une terre étrangère dans les champs de canne à sucre.
Puisse ce petit livre contribuer, par la compréhension mutuelle, à abolir les préjugés engendrés par l’ignorance. À rapprocher, dans le respect de chacune, toutes les composantes de la société guadeloupéenne. Dans la forêt, les arbres se battent par leurs branches mais se joignent par leurs racines. Ce proverbe africain nous invite à plonger dans les racines de notre peuple pour nous joindre en un tronc solide et fort.

En savoir plus
  • Livraison rapide à domicile ou en point relais

    DOM | Europe | Amériques | Afrique

  • Produits culturels exclusifs

    Créoles & Afro-Caribéens

  • Paiement sécurisé

    VISA | Mastercard | PayPal | Crypto

2 sur 3