Le KOUPÈ KANN

Dès le lever du soleil, et pour affronter son dur labeur, le KOUPÈ KANN débute sa journée par un bon verre de jus de canne : c’est le « décollage ». Dans sa prudente routine, il sait qu’il doit retourner dans sa case avant que le soleil ne se couche, que l’obscurité ne gagne FON LÈSPRI KOKO et que les esprits malfaisants ne commencent à roder. Car, même s’il n’en a jamais vu, le KOUPÈ KANN est sûr de l’existence des monstres créoles que sa grand-mère lui contais.

Laissez un commentaire